Pôle Sécurité Provençal
Bonjour!

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez générer la feuille de personnage dans votre profil.



Des membres de la police aux forces de l'ost, c'est d'ici que la Provence assure la sécurité de ses habitants.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 ~~~ Livre des épées célébres ~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:42



Merci de respecter l'époque et la mise en page !


INTRODUCTION

L'épée, selon sa définition par le dictionnaire de l'Académie Royale de la Langue (Espagne), tire son origine étymologique du latin spada, qui provient lui-même du grec spaoh.
Dans sa première acceptation elle est décrite comme une arme blanche, longue, droite, pointue et coupante, avec garde et poignée.
L'origine latine du terme et sa définition même nous rappellent à l'histoire de Damoclès, né en 370 avant JC (?) et qui passa à l'histoire en tant que courtisan de Denys le Vieux, tyran de Syracuse.
Selon la légende, contée par les auteurs romains Horace et Cicéron, Damoclès discuta un jour avec son souverain de la grandeur et du bonheur de ses vassaux, desquels il faisait partie.
Soudain, après cette discussion, Denys invita son courtisan à un grand banquet durant lequel Damoclès fit l'objet de nombreuses attentions, jusqu'à ce qu'il se rendît compte de ce que juste au-dessus de sa tête était suspendue une épée bien effilée, que ne retenait qu'un mince crin de cheval.
De cette façon, Denys fit comprendre à Damoclès que même dans les moments les plus heureux, des éléments adverses peuvent surgir dans la vie d'un homme.
De même que la lanterne de Diogène recherche les hommes justes, l'acier suspendu au-dessus de la tête de Damoclès signale à son tour la fragilité, le risque et l'incertitude qui sont des éléments également constitutifs du devenir humain.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:42

study

DURANDAL


Durandal est le nom de l'épée du chevalier Roland.

La mort de ce dernier à Roncevaux dans une embuscade tendue par des Basques est racontée dans la chanson de Roland (où les Basques sont remplacés par les Maures).

Sentant sa fin approcher, Roland tenta de briser Durandal sur un rocher, pour éviter qu'elle ne soit prise par l'ennemi.

Mais la lame resta intacte et fit éclater la roche, ouvrant la Brèche de Roland.

Une version de la légende veut que Roland ait alors appelé l'archange Saint Michel à l'aide, puis lancé l'épée vers la vallée.

Celle-ci traversa alors miraculeusement plusieurs centaines de kilomètres avant de se ficher dans le rocher de Notre-Dame de Rocamadour où on peut encore l'admirer aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:43

study

JOYEUSE


Joyeuse est le nom porté par l'épée de Charlemagne.

Selon la légende, elle portait dans son pommeau de nombreuses reliques, entre autres celle de la Sainte Lance (lance qui aurait percé le flanc du Christ sur la croix) ce qui explique son nom. La Chanson de Roland explique ainsi (laisse CLXXXIII) :

« Nous avons fort à dire sur la lance
Dont Notre Seigneur fut blessé sur la Croix
Charles, grâce à Dieu, en a la pointe
Il l'a fait enchâsser dans un pommeau d'or ;
En raison de cet honneur et de cette grâce,
Le nom de Joyeuse fut donné à l'épée.
Les barons français ne doivent pas l'oublier :
C'est de là que vient « Montjoie », leur cri de guerre ;
C'est pourquoi aucun peuple ne peut leur résister. »

L'épée utilisée lors du sacre des rois de France s'appelait aussi Joyeuse, et l'on prétendait qu'il s'agissait de la même, mais elle fut en fait réalisée sous Charles V.

Cette épée se trouve actuellement au musée du Louvre, à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:43

study

EXCALIBUR


En ces temps, Uther Pendragon était mort.

Les Bretagnes divisées sombraient dans le chaos.

La légende proclame que Merlin, dans cette discorde aurait fiché une épée dans le roc devant le château.

Excalibur ne sera brandie que par le grand roi des Bretons. Tous les barons s'y essayèrent en vain, puis les chevaliers.

Seul un page nommé Arthur réussit à la retirer de son socle et devint donc le roi de Bretagne.

Cependant, des doutes existent quant à l'origine d'Excalibur : elle aurait été donnée par la Dame du Lac, Viviane, l'épée retirée de la stèle de granit ayant été auparavant brisée dans un combat contre le roi Pellinore.

Digne fils d'Uther, Excalibur au côté, le roi Arthur a réuni et pacifié les deux Bretagnes.

À sa mort, l'épée fut jetée dans un lac magique par Bedivere.

L'épée avait la réputation d'être incassable (tout comme la Durandal de Roland) et de trancher toute matière.

Excalibur ou Escalibor signifirait : "dure entaille".

Dans la tradition celtique, l'épée d'Arthur se nomme Caledfwlch en gallois et Kaledvoulc'h en breton, d'où est dérivé le nom de Caliborn, puis Escalibor et Excalibur.


Par le Lt Lyra Parledor
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:44

study

BALMUNG


Célèbre épée de Siegfried dans la «Chanson de Nibelugen».
Siegfried dans son voyage au pays des Burgondes fut attaqué par le nain Alberich.
Celui-ci était en fait le gardien du fabuleux trésor des Nibelungen, et, comme Siegfried lui laissait la vie sauve, il lui proposa une partie de ces richesses, dont la célèbre épée magique Balmung.
Selon les légendes nordiques Balmung fut donnée par Wayland le forgeron à Odin, ce dernier l'enfonçant dans l'arbre Branstock, un chêne dans le Palais de Volsung.
Odin déclara alors que celui qui la récupérant ne connaîtrait que la victoire sur les champs de bataille.
Neuf des princes de Volsung essayèrent mais seul le plus jeune y parvint. Son nom était Sigmund.
Cette épée fut « offerte » par Wotan à la lignée des Volsungs.
L'épée fut brisée contre le bois de Gungnir, la Lance de Wotan.
Elle fut plus tard reforgée par Regin, pour vaincre le dragon Fafnir.
Les descendants des Volsung ont des prérogatives quant à l'utilisation de cette épée.
Forgée par Wayland le forgeron d'Odin et reforgée par Regin
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:44

study

Épée du chevalier faydit



Mise en oeuvre en 1209 à la suite de l'assassinat du légat du pape Pierre de Castelnau, la croisade contre les albigeois met le territoire du comte de Toulouse à feu et à sang...

Les chevaliers occitans protégeant des cathares (dissidents de la réligion chrétienne) ou bien ayant eux-mêmes adoptés le catharisme furent alors accusés de faidiment.

Leur terres étaient alors "mises en proie" et pouvaient être spoliées par les croisés.

Ces chevaliers devinrent des faydits ou faidits.

Certains d'entre eux passèrent par la clandestinité ou se réfugièrent dans le royaume d'Aragon.

D'autres firent allègeance au roi de France afin de récupérer en partie leurs possessions...

Ornée de la croix de Toulouse, symbole de l'Occitanie, pays de la langue d'Oc, cette épée représente le choix de ces chevaliers qui se sont battus pour défendre leurs familles, leurs terres et leur culture.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:44

study

L'épée de William Wallace



L'épée de William Wallace a été conservé au château de Dumbarton de 1305 (moment de la capture du rebel par le shérif de Dumbarton) jusqu'au moment où elle fut envoyé à Stirling (Écosse), en 1869 pour y être exposée à l'intérieur du monument national de Sir William Wallace.

On connait peu de chose sur l'origine même de l'épée, car celle-ci ne porte aucune marque distinctive permettant de la dater.

Nous savons toutefois que James IV roi d'Écosse a ordonné que l'épée soit rénovée en 1505 afin de l'exposer en tant que l'épée officielle du héros.

L'épée de Wallace, de type claymore, mesure approximativement 66 pouces de longueur, sa lame mesurant à elle seule 52 pouces de long. La forge et le modèle de la lame laisse à penser qu'elle peut être d'origine écossaise.

En effet, les caractéristiques de l'épée sont très différentes de celles produites à la même période et provenant de Flandre ou d'Allemagne.

Finalement si on se fie à la taille de l'épée, on peut supposer que William Wallace devait être de stature imposante, devant mesurer au moins 6 pieds 6 pouces pour pouvoir manoeuvrer efficacement une telle arme.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:45

study

FLAMBERGE


« Epée de Renaud de Montauban un des 3 fils d'Aymon (Rinaldo di Montalbano). À l'époque des chansons de geste, il y avait quatre vaillants chevaliers : les Quatre Fils Aymon.

L'aîné des quatre frères s'appelait Renaud de Montauban.

Il possédait une épée prestigieuse, Floberge, aussi redoutable que Durandal, celle de Roland.

Au cours des siècles, le nom de Floberge devint un nom commun et s'altéra en flamberge, sans doute sous l'influence des
mots flamme, flamboyer, « feu clair ».

L'expression n'est plus utilisée aujourd'hui qu'ironiquement principalement
pour se moquer des démonstrations spectaculaires d'héroïsme et signifie une invitation ironique à tirer l'épée et à se jeter dans la bataille sans réfléchir.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, ce fut un épée à deux mains longue, épée de duel, fine et légère »

Epée Légendaire qui a appartenu à un héros d’un autre plan, Renaud de Montauban.

Cette épée est du type Epée Longue donc à deux mains. Dès que son possesseur entre en combat avec celle-ci, la lame se met à rougir
comme la braise …

Elle est la quête principale de tous les agents de Kakatal car elle représente une relique symbolisant leur Culte.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:45

study

MARMIADOISE


Epée du duc Frolle d'Allemagne ou de Rion.

Il s'agit aussi d'une épée capable de projeter des éclats lumineux.

Arthur s'en empare après sa victoire en combat singulier contre Frolle ».
« C'était une des bonnes lames du monde, celle-là même dont Hercule se servit quand il mena Jason en l'île de Colchide pour conquérir la toison d'or, et elle avait nom Marmiadoise.

Dès qu'elle jaillit hors du fourreau, si grande
fut la clarté qu'elle répandait que le pays en fut illuminé, et qu'Artus fit un pas en arrière pour mieux la voir flamboyer »

Epée Légendaire qui a appartenu à un Chevalier d’un autre plan, Frolle.

Cette arme est du Type Epée Large.

Son aspect est noirâtre et dégage une aura maléfique car elle fut manipulée par une adversaire du Roi Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:45

study

COURTOISE


« TAILLEFER Guillaume I, comte d'Angoulême de 929 à 956.

La légende dit que Guillaume, portait un sabre d'un acier très tranchant.

Stonius, chef des Normands qui écumaient le secteur, s'étant armé de sa cuirasse, et de son casque, se présenta alors devant Guillaume pour le défier.
Au cours du combat, ce dernier lui fendit le corps par moitié, d'un seul coup de son épée, d'où le surnom de Taillefer, qui passa par honneur à ses descendants. »
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:46

study

L'épée de Jeanne d'Arc






Jean Chartier, dans Journal du siège et Chronique de la Pucelle, mentionne l'épée et les circonstances de son acquisition par Jeanne d'Arc :

Le roi voulu lui donner une épée, elle demanda celle de Sainte Catherine de Fierbois, "on lui demanda si elle l'avoit oncques veue, et elle dit que non" (ce qui signifie : on lui demanda si elle avait d'autres voeux, et elle dit que non) .

Un forgeron fut envoyé depuis Tours et découvrit l'épée parmi plusieurs ex-voto déposés là, apparemment dans un cofre derrière l'autel. (A partir de 1415 et de la bataille d'Azincourt, des hommes d'armes vinrent déposer tout ou partie de leur armement en remerciement de la protection de Sainte Catherine). C'est parmi ces armes que fut prise l'épée demandée par Jeanne.

Jeanne brisa cette épée sur le dos d'une prostituée, à Saint-Denis selon le duc d'Alençon, vraisemblablement après la tentative manquée contre Paris.Il semble qu'elle ait pris l'habitude de frapper avec cette épée sur le dos des filles de joie qu'elle rencontrait, de tels incidents étant précédemment mentionnées à Auxerre par le chroniqueur Jean Chartier et par son page Louis de Coutes pour l'étape de Château-Thierry.
Charles VII se montra très mécontent du bris de l'épée. Celle-ci avait en efet pris des allures d'arme magique parmi les compagnons de Jeanne, et sa destruction passa pour un mauvais présage.

On n'a aucun indice de ce qu'en sont devenus les morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:46

study

L'épée de Robin de Locksley








Vivant dans la forêt de Sherwood, il s'est battu contre Jean sans Terre qui pris le pouvoir pendant l'abscence de son roi, Richard Coeur de Lion, et qui opprimait tout le Comté en faisant payer aux paysans de très lourdes taxes (histoire bien connue de tous).
Robin tentait de récolter suffisament de fond pour payer la rançon du roi Richard, retenu prisonniers durant les croisades.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:46

study


CLAYMORE





Arme favorite des anciens héros écossais, est une véritable oeuvre d'art dans cette version de Gladius. Elle est la mémoire des anciennes batailles dans les highlands. Son plus célèbre possesseur, le roi Jacob I (1394-1437) d'Ecosse fut assassiné par Sir Robert Graham dans une conspiration. Pour sa bravoure durant les batailes et sa forte poigne pour diriger le pays, il était appelé "le Lion d'Ecosse". Il existe bien d'autres versions de l'épée Claymore mais elles sont toutes laides mise à part celle là.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:47

study

Epées espagnoles


De gauche à droite : Epée du "Gran Capitain" (1), Epée Colada (2), Epée du Roi Charles I d'Espagne (3), Epée Tizona (2), Epée du Roi Fernando III le Saint (4).

  1. Le "Gran Capitan" alias Gonzalo Fernandez de Cordoba était un des grands dirigeants militaires espagnol pendant les Rois Catholiques (XVe et XVIe siècles). Son épée porte son nom sur la lame et mesure 100 cm au total.
  2. Les épées Tizona et Colada ont appartenu à la même personne, le chevalier castillian Rodriguo Diaz de Vivar connu sous le nom de "El Cid Campeador", au XIe siècle. Il fut un loyal chevalier d'Alphonse VI dans la conquête de Tolède.
  3. A la fois Roi d'Espagne et Empereur de Germanie, ce Charles là fut à la tête du plus grand royaume d'Europe depuis Charlemagne dès l'an 1519.
  4. Fils du roi Alphonse IX de Leone et de la reine Berenguela de Castille, il unifia sous son pouvoir ces deux royaumes. Promoteur du processus de reconquête de l'Espagne, il conquit parmi tant d'autres la ville de Séville et Cordoba dont il transforma la mosquée en cathédrale. Son fils Alphonse X ( ils sont pas très originaux dans le choix des prénoms ) posséda aussi cette épée.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages: 631
Date d'inscription: 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~ Livre des épées célébres ~~~   Ven 24 Sep 2010 - 15:47

study
:

L'épée de Richard Coeur de Lion




Voici donc l'épée de Richard Coeur de Lion lui-même, déclinée là encore en deux modèles. C'est donc avec cette épée qu'il revint des troisièmes Croisades en 1190 (bref passage historique). A noter sur la lame l'inscription "In nomine Domini" ( Au nom de Dieu ), caractérisant la philosophie des croisades, et le pommeau sur lequel figure une tête de lion en relief, pour bien désigner son possesseur.
Revenir en haut Aller en bas
 

~~~ Livre des épées célébres ~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ~~~ Livre des épées célébres ~~~
» ~~Livre des Armes d'Hast Européennes~~ (SIEGFILD)
» Livre personnalisé de Noël
» Vtech super livre enchantée Jusqu'au 30 septembre 2011
» Livre sur Acomba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pôle Sécurité Provençal ::  :: -