Pôle Sécurité Provençal
Bonjour!

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez générer la feuille de personnage dans votre profil.



Des membres de la police aux forces de l'ost, c'est d'ici que la Provence assure la sécurité de ses habitants.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  ~~~Lexique de la marine~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin2



Messages : 631
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: ~~~Lexique de la marine~~~   Ven 24 Sep 2010 - 16:54

Lexique Marin



Abandonner ses voiles au vent, Vela dare ventis.

Abordage, un navire pris à un abordage ou combat de mer.
cf. TdH: fut sacquementée et brullée a l' abordage, le Crevelle

Aborder et enferrer un vaisseau avec un autre par combat de mer.
cf. TdH: canonner de pres la crevelle, et apres sa vollée d'artillerie, l'abborder, et enferrer (M1v)

S'aborder, mais quand ma nef de s'aborder est preste.

Accoursie, ou Acoursie, c'est l'espace de poupe à prouë d'une galere entre les bancs.
Accourcis partie de navire.
cf. Belleau: Car si tost qu'il les vest, il range flanc à flanc / Galeres en bataille, et soldats ranc à ranc, / Fait dresser les pavois contre les bataillolles, / Fait recresper au vent bandiere et banderolles, / Et les esclaves Turcs emmenoter soudain, / Pour mestre mieux à chef son furieux dessein, / A fin qu'il demeurast planté sur l'accourcie, / Brave pour commander, et raccourcir sa vie (Bergerie, Seconde journee)

Affuster un navire, c'est l'allester, et accommoder pour le navigage, ou pour la guerre. Instruere naues.

Aggraver - Comme un Pilote de peur que la nefve s'aggrave en quelque platis. (Marquis 1609 s.v. AGGRAVER)

Ailes de galeres.
cf. TdH: Aux aelles des galleres, estoient anchrez, deux gallions ou roberges,

Allegé, c'est l'esquif d'un vaisseau, à tout lequel on le descharge.

Almadies, especes de vaisseau de mer.

Amarrer, c'est jetter l'encre et donner fonds au navire soit au port, soit en la plage. Esse in Salo.

Anchres ou Ancres
Il fit hausser les voiles, et lever les anchres, Vela fieri, praecidi anchoras, imperauit.
* Poser l'anchre. H. F. mouiller l'anchre. Jetter l'anchre, etc.
[Les mariniers disent] aborder.

Antenne, c'est le travercier où on attache les voyles,

A plein tref, une nef, qui va à plein tref.

Apostis, terme de navire, Belleau, Raze voilles et bancs, banquades, et antenne, Apostis et fougons jusques à la carenne.

Apprest, charpenter sa nef et dresser son apprest.

Argousin, ou Agousin, officier d'une gallere, qui a charge sur la cheurme.
> Argousin de Galere.
Aucuns tiennent que c'est une voile de remplage et surcroist: autres, que c'est le mast où la grande voile est attachee, ou la Trochlee servant à la tendre.

Artillage, une navire garnie de paniers, et de tout autre artillage.
Les rames, mastz, vergues, et artillage de la suyte , richement parees, [...] de pavillons, bannerolles, marmoutes, funaille, sartes, et tout autre artillage (P4v)
* Artiller, Artillé: Navire bien accommodé, et artillé,

Asnes en termes de marine, sont especes de bancs en mer, des bancs, escueils, asnes, costes, sables, et autres lieux dangereux, qui avec un grand hazard se rencontrent en ceste mer,

Atterrer, C'est mettre par terre, et quelquefois se trouve en autre signification. La multitude des grandes rivieres, qui se desgorgent dedans, et y font des grans bancs, qui atterrent la mer, et la rendent mal aysee à naviguer, Amy. op.

Attrapoire, de la rame, cheville qui retient les anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages : 631
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~Lexique de la marine~~~   Ven 24 Sep 2010 - 16:54

Babyloniques, subst. sont voiles tissus de diverses couleurs ainsi dits, pour ce que les Babyloniens ont commencé les premiers d'en faire Babylonica.

Baisser en terme de marine une caravelle, qui baissoit en Portugal.

Banc, deux navires estant banc à banc.
cf. TdH: Estantz ainsi bauc à bauc, combatirent quelque temps de proue et de pouppe, navires [...] joingtes et serrées bauc à bauc l'une de l'autre

Bancades, se dict aussi bancs.

Bande, terme de marine, la galere mise à la bande.

Bantarde de Navire.

Barquerots, qui conduisent la barque.


Bastard. espece de voille de vaisseau long.

Batailleresse, nef batailleresse, tour batailleresse.

Bataillolles de navire.
cf. Belleau: Galeres en bataille, et soldats ranc à ranc, / Fait dresser les pavois contre les bataillolles, / Fait recresper au vent bandiere et banderolles, (Bergerie, Seconde journee)

BATELER, le bois estoit batellé par Gondoles et esquifs en un grand navire.

Baye,
* Et les costes d'icelle terre ferme, au long de la mer, sont habitez à l'entour d'une grande baye qui n'est pas moindre que celle des marets meotides,
Amy. op.

Belle, une navire close sur son belle de paviers.
cf. TdH: un grand navire [...] laquelle estoit bravement enfunaillée et close sur son belle, de paviers aux armaries de France, Entre les pavyers du belle et du suzain, se monstroient force picques

Bord à bord, s'aller esbattre et soulacier bord à bord le long de la coste.

Bragues, les matelots estoient vestus de Sautembarques et braques de satin

Cabestan, c'est un chable de navire: du dedans d'une barque avec un chable et cabestan planté au rivage, nous n'aprochons pas la terre de nous, ains en hallant nous an accostons;
> Cabesta de Navire. (Poille 1609 s.v. CABESTA)
cf. TdH: apres avoir dilligemment vire au cabesta et empicque ses anchres (M1v)

Cages et hunes de navires où on fait le guet.

Caler au port, concise, se dict, pour caler la voile afin d'entrer au port

Calle, c'est l'entree que faict la mer avant en terre. Le peloponnese qui est presque semblable à une feuille de platane, ou de vigne à cause d'infinis caps s'avançans en la mer, et des calles ou entrees qu'il faut au contraire en dedans

Candalizza est la corde avec laquelle on tire les butetemes à mont.

Capitainesse, navire Capitainesse.
cf. Amyot: ce timon servira à gouverner la galere capitainesse

Carracon espece de vaisseau.

Carreaux et ais de navire.

Celeusme, parolle Grecque, signifiant le cry et acclamation des mariniers arrivant à port. Rentrant au port saluer vos perfections par ce celeusme d'allegresse,

Cadene, des forcats. (Marquis 1609 s.v. CHAINE)

Chaluppe, Espece de vaisseau de mer, les barques, chaluppes, filandieres, habanes, et autres petits vaisseaux,

Chantier, des vaisseaux qui sont en chantier.

Cheurme, Les forçats d'une galere qui tirent l'aviron, voyez chiorme: cheurme desreglee de populace ignorant.

Cheville, pour la piece de bois, à quoy on attache la rame.

Chiorme, pour la troupe de forsats qui tirent à la rame.
> La chiorme estoit vestue de robbes et capuchons rouges, etc. la chiorme des galleres,

Cliquet de navire, et l'autre à toute peine cale du mast et cliquet et antenne.

Cochine de proue d'une navire
cf. Amadis: elle vint se mettre en prouë sur une cochine, à faute d'arbre, ou antenne

Comite de galere est celuy qui la gouverne.
cf. Guevarre, TG, p. 33: "celuy qui gouverne la galere, le Comite"

Courante, cours d'eau de mer, Charybde et Scylla sont deux escueils fort dangereux, à cause des courantes, qui engloutissent les vaisseaux


Coursie, voyez Accoursie.

Coutes, parties de navire.

Crevelle de Portugal, sorte de vaisseau de mer.
cf. TdH: deux navires, [...] L'autre à deux artimons, en facon de crevelle de Portugal,

Cuvon d'un navire, le mas.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages : 631
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~Lexique de la marine~~~   Ven 24 Sep 2010 - 16:55

Davant-arriere, une navire portee davant-arriere
cf. TdH: un grand navire [...] pontée davant arriere, les voilles et funaille en feu, qui se respandoit davant arriere

Desrompu, navire desrompue.
cf. TdH: la crevelle de Portugal derompue, et brisée

Desarborer, Jusques aux plus grandes barques, sans desarborer, ny caller les voiles,

Desequipper et desarmer un vaisseau.

Desparer
cf. TdH: L'artillerie de dessus le cail, et celle des gallions, galleres, et navires, despara avec si grand effroy et retondissement de la riviere, (P4v)

Dessembler un navire par pieces.
Nauem fragmentatim disiungere.

Donner voile, pour faire voile.

Doubler en terme de marine, comme doubler un cap.

Enferrer, aborder et enferrer un vaisseau avec un autre en un combat de mer.

Enfumaillé, un navire enfumaillé ou enfunaillé.
cf. TdH: un grand navire [...] laquelle estoit bravement enfunaillée et close sur son belle, de paviers aux armaries de France

Ensabler la barque au Rhosne (Rhône)

Envoiler des vaisseaux, Pour y mettre ou hausser les voiles.

Escueil ou écueil

Eselle d'une nef, table de bois est appelee en un autre lieu.

Espalier de navire.

Esquif, barquette, gondole, petit bateau.

Barquette, petit bateau.

Esquipper, le vent esquippa le bateau de terre, l'Enleva.

Estage en terme de marine, c'est la sabourre, Saburra, ne plus ne moins que l'on met l'estage au fond des navires, pour les tenir fermes et droictes, à fin que le vent ne les emporte contre leur gré,

Faire eau, une navire qui fait eau, pour qui est crevé.
Il signifie aussi prendre de l'eau en sa navire pour boire.

Fanon en faict de navires, est le mesme que fanal, Il desrobe le mast, la pouppe, et le Fanon.

Felette, pour flette, gondoles, barques et fellettes.

Fermeuse, est une grosse corde, dont les mariniers retiennent et attachent le vaisseau au port. Ora, de là vient, Soluere oram, pour lever l'ancre, partir.

Filandieres, petits vaisseaux de mer.

Fogoue est la cuisine d'une galere.

Foiniers, Batteaux à foin, Naves foenatias.

Fonsets, ou troncs, navires à vin de mille cinq cens tonneaux, les plus grandes: et de trois cens les moindres. Le
vulgaire les appelle Lusandes. Naues vinariae, naues cenophorae.

Forçats, attachez à la cadene en galere.

Fortunal, en pleine mer le bon pilote void l'orage, et resiste au fortunal qui le menace.

Fougon, terme de galere. Foculare, c'est où l'on faict le feu pour cuire la viande.
> Fougons de navire

cf. Belleau: Il desrobe le mats, la poupe et le fanon, / Rase voiles et bancs, bancades et antene, / Apostis, et fougons jusques à la carene. (Bergerie, Seconde journee)

Galere, type de navire encore le plus répandu au Moyen-Age
Les anciens ont usé du mot, Biremis, Triremis, etc. pour tels vaisseaux.
cf. TdH: six galleres, couvertes en pouppe, rendoient une figure triangulaire

Gallion, ou roberges.

Garrot en faict de navires, c'est la cheville à laquelle est attaché le gouvernail, ou timon

Gavye, partie d'un navire haut, il luy commanda de monter sur la gavye en hault. cf. TdH: grand navire a deux Hunes ou gabyes

Godranner un vaisseau, tonneau ou navire, c'est l'enduire de poix terme de marine, se prend aussi plus largement: la fumee s'espand d'un, costé et d'autre contre les donnelles, et les estouppes, et godranne tellement que l'air n'y peust plus entrer.
> Godronner et poisser les navires.


Gondres, une sorte de vaisseau de mer.


Goudran, ou goudron dequoy on poisse les vaisseaux de mer, Inde

Gouvienes, les mariniers appellent les gros cordages de galeres.
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages : 631
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~Lexique de la marine~~~   Ven 24 Sep 2010 - 16:55

Habaire une sorte de petit vaisseau de mer

Hauts-bancs ou haubans, c'est le cordage du navire, les cables, cf. TdH: montoient de grande agillité le long des haulbancz, et de l'autre funaille

Huchet ou sifflet embouché du patron de navire.

Hune, autrement nommee Gatta, ou Gabbia,

Hurque, Espece de vaisseau de guerre, on dict aussi ourque.
qu'on ne peut descouvrir, ou sur lequel on ne peut naviger seurement.

Isser ou hisser, terme de matelots, c'est à dire tirer en hault, tirer amont, hausser.

Lanterne de galere voyez fanal.

Les levres d'un vaisseau

Lumiere et sabots d'une navire.
cf. TdH: l'artillerie rengée par les lumieres et sabortz: tant en proue qu'en poupe

Maistre et patron de navire.

Mariniers, Matelots
> Marinier, adject. bords mariniers.


Marmoutes de navires.
cf. TdH: Richement parees, tant en Proue et flans de pouppe, et coursies, que Hunes, et gabies, de pavillons, bannerolles, marmoutes, funaille, sartes, et tout autre artillage,

Mer entiere, que les mariniers nomment grande marée, ou le gros flot.

Misane, espece de voille de navire,

Mouliers, batteaux à bois. Naues lignariae.

Nage, une crenelle equipee au nage.

Nager à vent, à voille.

Nau, pour navire,
> Naucher, est celuy qui a la charge de la galere.

Naufragere. adject. Barque naufragere.

Nave, pour navire.
> Navigage.
> Naviguer, pour naviger.
> Navigant.
> Navigateur, pour pilote

Navire, une navire equippee au nage. .

Nef, fresle, cassee, passante, passagere de mer en mer ne pourroit s'eslancer, grand chargee de lingos d'or fendant la mer Aegee

Onde, la mer

Ourse, ou orse en faict de marine quand on va à mivent à gauche ils dient qu'on va à Ourse, et si c'est à main droicte qu'on va à pougge.

Palamente, sont les avirons d'une galere,

Paviers, parties de navire

Pavillon de vaisseau de mer.

Pilotage.
* Piloter un navire.

Pontal, l'apuy des gros cordages d'une galere.

Ponté, une navire pontee devant arriere,

Port, havre, et goulphe, different, Les ports sont lieux à l'abri et hors des vents et hors de tout peril et danger, La demeure des navires peut estre seurement en un havre, mais non si certainement qu'en un port: mais elle est tousjours douteuse et perilleuse au goulphe.

Pouge en fait de marine quand on va à mi vent à gauche, ils disent qu'on va à ourse, et si c'est à main droite ils diront qu'ils vont à pouge.

Pouppe, le bec de devant d'une galere est nommé pouppe, et le derriere proue.
> Nous allons en pouppe, pour nous avons le vent en pouppe et à propos.

Quille. La quille de la navire, le fondement de la galere.

Rabbe de navire, fundus nauis

Radier, un navire à deux hunes ou gabies radiant sur les ancres.

Ramer une barque.
.
> faire ramer un vaisseau.
> Voir un navire ramer.

Rangée d'avirons.

Ranger terme de marine. Ainsi que quelque vaisseau, qui range la coste continuant, sa droicte route.

Raque, en faict de navire, c'est l'instrument à tout quoy les matelots issent, et ameinent l'enterne comme bon leur semble, faict en forme de grosses patenostres un peu escarrees.

Refreter et radouber un vaisseau.

Regouildronner une nef.

Relascher en terme de marine, c'est prendre la route, et singler vers quelque port. Pour donc relascher d'où nous sommes partis.

Rembade partie de navire.

Remorquer faire remorquer son navire.

Roberges, type de vaisseau
Revenir en haut Aller en bas
Admin2



Messages : 631
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: ~~~Lexique de la marine~~~   Ven 24 Sep 2010 - 16:56

Sacquementer: une Naumachie fut representee ou fut sacquementee et brulée à l'abordage la crevelle.

Sartes.
cf. TdH: Richement parees, tant en Proue et flans de pouppe, et coursies, que Hunes, et gabies, de pavillons, bannerolles, marmoutes, funaille, sartes, et tout autre artillage

Sautembarques, les matelots estoient vestus de sautembarques de satin.

Savoure partie de navire.

Scandaler la chambre qui est l'eguille d'une navire.

Scotta, la corde avec laquelle on gouverne le voile d'une galere.

Scottar, en terme de marine se dit pour espuiser l'eau de la galere.

Seillonner ou sillonner la mer, id est, naviger

Sifflet ou huchet de patron de navire.

Susain de navire entre les paviers du belle et de susain se monstroient forces pignes.

Tasser, et abaisser la voile.

Tirer au large en mer.

Toppe, l'engin avec lequel on hausse les voiles d'une galere

Traversier, voyez antenne ou vergues. (
Les trefs et pavillons anciens estoyent de simple toile forte, comme les voiles des navires.
> Une navire à tref quarré.

Troupeau de vaisseaux, pour flotte.

Valentines, sont les cordes avec lesquelles, on contourne les verges du trac, et appareil, afin que la voile prenne vent funes opiferi.

Varer. Les navires ne se varent point en la mer à temps de tempestes,

Vase, comme qui diroit vade, lieux bas en la mer, et aux rivieres, où les vaisseaux s'aggravent.

Verges pour entenne.

Vergues. Les masts
> Vergues ou Antenne.

Vogu'avant, le premier escalier d'une galere.

Voguer se dit entre les mariniers, pour tirer à l'aviron.

Voile, les mariniers en leurs termes disent maistresse voile, moyenne voile, voile du Trinquet, au lieu de dire grande voile, moyenne voile, petite voile.
* Donner voile, pour faire voile.
* Faire grande ou petite voile.
* Voiler, faire voile. * Mettant voiles au vent, et faisant faire la volte à tous ses vaisseaux
* Plier les voiles, c'est prendre port.
* Se mettre à la voile,
* Pousser à pleines voiles,
* Enfoncer à toutes voiles,
* Navire leger de voile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~~Lexique de la marine~~~   Aujourd'hui à 8:45

Revenir en haut Aller en bas
 
~~~Lexique de la marine~~~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lexique des termes employés
» Crash Rafale marine
» Lexique des abreviations
» lexique communication avec le samu
» [Fiche pratique] 10- Lexique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pôle Sécurité Provençal :: Centre de Formation de la Sécurité de Provence :: Ouvrages divers-
Sauter vers: